Un mineur euthanasié en Belgique

le , mis à jour à 06:39
0

Tout ce qu'on sait de lui c'est qu'il était atteint d'une maladie incurable en phase terminale. On ne connaît ni son âge, ni même s'il est un garçon ou une fille, ni son histoire. Pour la première fois, un mineur a été euthanasié à sa demande en Belgique, seul pays au monde avec les Pays-Bas à autoriser cette procédure. Le professeur Wim Distelmans, président de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, a confirmé l'information au quotidien néerlandophone « Het Nieuwsblad », qui l'a publiée hier sans autres précisions. La télévision belge fait toutefois état d'une personne « allant vers ses 18 ans ». Cette possibilité existe depuis février 2014 et l'extension de la loi de 2002 légalisant l'euthanasie active en Belgique afin de répondre « à la souffrance insupportable d'enfants », selon l'auteur de la loi, le socialiste Philippe Mahoux.

 

Mais personne n'y avait eu recours jusqu'à présent, preuve que son champ d'action est exceptionnel, a fait remarquer le professeur Distelmans : « Il n'y a heureusement que très peu d'enfants qui entrent en considération, mais cela ne signifie pas que nous devrions leur refuser le droit à une mort digne. » Les cas restent limités aussi aux Pays-Bas, premier pays au monde à avoir autorisé l'euthanasie pour les plus de 12 ans dès 2002.

 

Sur les dix premières années, cinq demandes auraient été acceptées, dont une émanant d'un enfant de 12 ans et les quatre autres de jeunes âgés de 16 à 17 ans.

 

pas d'âge minimal

 

Contrairement aux Pays-Bas, la Belgique n'impose pas d'âge minimum légal mais pose plusieurs garde-fous. L'enfant ou adolescent doit prendre l'initiative de la demande, étudiée par une équipe médicale. Les parents ont également l'obligation de donner leur consentement. Il faut qu'un psychologue ait reconnu la capacité de discernement du mineur. D'autres conditions sont requises, comme la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant