Un million d'euros offerts pour élucider le vol du Carlton

le
2
Lloyd's, l'assureur de la maison Leviev, livre une adresse mail, un numéro de téléphone, et un million d'euros de récompense à qui lui fournira des informations.

Une information à un million d'euros. Lloyd's, l'assureur de la maison Leviev, promet une telle récompense à qui permettra de retrouver les bijoux volés au Carlton, à Cannes, et dont la valeur a été estimée à plus de cent millions d'euros. La somme, offerte «à la première personne qui fournira des informations permettant de retrouver la marchandise, est sujette à certaines conditions», précise - sans plus de détails - le texte de l'annonce qui devrait être publié mercredi dans trois quotidiens paraissant en France, accompagné de la photo de quatre des bijoux dérobés.

«Les personnes ayant des informations utiles peuvent contacter SW Associates: 06.10.95.05.64 (entre 18h00 et 19h00) ou envoyer un mail à l'adresse: reward1millionE@gmail.com», explique l'assureur. Le million d'euros sera offert «pro rata», c'est-à-dire en fonction des renseignements fournis et des bijoux qui seraient éventuellement retrouvés.

Selon une source proche de l'enquête, 72 pièces (bagues, rivières de diamants, pendentifs, ...) , dont «34 d'exception» ont été dérobées par un homme armé et déterminé lors de l'exposition «Extraordinary diamonds» de la maison Leviev. Les pièces d'exception, qui valent «plusieurs millions de dollars chacune, étaient assurées, ce qui n'était pas le cas pour les autres, d'un montant avoisinant les 20.000 à 40.000 euros» pièce, avait alors précisé cette source.

Un million de dollar déjà offerts en 2008

Interrogé par Le Figaro, Jacques Lemoine, directeur du département Fine Arts chez le courtier Gras Savoye, estimait la semaine dernière que la maison Leviev devrait être remboursée. «Il s'agit d'un vol à main armé, la garantie contre ce type d'agression est acquise dans tous les contrats.» Selon ce dernier, «au bout d'un ou deux mois de recherche, la police est en mesure de donner un avis sur l'issue de l'enquête. Si elle estime que les bijoux ont peu de chances d'être retrouvés, l'assureur rembourse l'assuré.» Il ajoute que l'assureur ne peut en aucun cas participer à l'enquête, cela étant exclusivement du ressort de la police. Mais rien ne l'empêche de promettre une récompense pour aider à son avancement...

Les Lloyd's n'en sont pas à leur coup d'essai. Après le braquage d'un montant de 85 millions d'euros de la joaillerie Harry Winston à Paris en 2008, la maison d'assurance avait offert un million de dollars (700.000 euros) à la «première personne» qui permettrait de retrouver les bijoux volés. Six mois plus tard, 80 % des bijoux dérobés avaient été retrouvés et 26 personnes arrêtées. L'histoire ne dit pas si ce dénouement avait un lien avec l'offre de récompense.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fifipcv le mardi 6 aout 2013 à 12:49

    c'est tout ? j'aurais juré 10% du préjudice ....

  • lorant21 le mardi 6 aout 2013 à 11:31

    Radins!