Un millier de salariés de Sanofi manifestent à Lyon

le
0
DES SALARIÉS DE SANOFI MANIFESTENT À LYON
DES SALARIÉS DE SANOFI MANIFESTENT À LYON

LYON (Reuters) - Un millier de salariés de Sanofi, venus de la région Rhône-Alpes mais aussi de Toulouse, Montpellier ou Paris, se sont rassemblés jeudi devant le siège social de sa filiale Genzyme à Lyon pour dénoncer le plan de restructuration du groupe pharmaceutique.

Le cortège s'est rendu symboliquement, en bloquant la circulation, devant les autres sites du groupes installés à Lyon -Mérial et Sanofi Pasteur- avant de se retrouver devant le Conseil régional. Les salariés ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "De plus en plus de patrons voyous" ou encore "Le changement, c'est quand?".

"La direction annonce 900 postes supprimés, mais en réalité, d'après nos informations et les calculs du cabinet d'experts, ce sont plus de 2.500 emplois qui sont menacés", assure Cyril d'Andréa, délégué CGT sur le site Sanofi-Pasteur de Marcy-L'Etoile qui produit des vaccins. "Ce site est d'ailleurs le plus menacé de tous", explique le syndicaliste.

Les syndicats avancent le chiffre de plus de 2.500 emplois menacés sur les 28.000 salariés en France, estimant que la direction déguise les chiffres en présentant des mutations géographiques qui ne pourront pas être acceptées.

"Quand on fait 8,8 milliards d'euros de bénéfices, dont une partie reversée aux actionnaires, on ne devrait pas être autorisé à licencier", considère Cyril d'Andréa.

Les comités d'entreprise de Sanofi ont par ailleurs lancé des démarches juridiques visant à relancer la procédure d'information et de consultation. Une première audience aura lieu lundi prochain à Evry, en banlieue parisienne.

Catherine Lagrange, édité par Patrick Vignal et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant