Un millier d'Européens encore portés disparus au Népal

le , mis à jour à 14:31
0
UN MILLIER D'EUROPÉENS TOUJOURS PORTÉS DISPARUS AU NÉPAL
UN MILLIER D'EUROPÉENS TOUJOURS PORTÉS DISPARUS AU NÉPAL

KATMANDOU (Reuters) - Un millier de personnes originaires de l'Union européenne, pour la plupart des touristes, sont encore portées disparues au Népal et 12 autres sont décédées, a déclaré vendredi l'ambassadrice de l'UE à Katmandou, six jours après le séisme qui a fait plus de 6.200 morts au total.

"Nous ne savons pas où elles se trouvent, où elles pourraient se trouver", a dit Rensje Teerink à des journalistes, ajoutant que les disparus étaient pour la plupart des touristes partis dans les régions du Langtang et de Lukla.

Le Langtang, une région de trekking située au nord de Katmandou, a été touchée par une très importante avalanche et de multiples coulées de boue après le séisme de samedi dernier.

La ville de Lukla est quant à elle le point de départ vers le camp de base de l'Everest, situé à neuf jours de marche.

Les opérations de sauvetage et de recherche se poursuivent jusque dans les régions les plus difficilement accessibles du pays, mais les ambassades étrangères ont souvent du mal à retrouver la trace des disparus car bon nombre d'entre eux ne se sont pas enregistrés à leur arrivée dans le pays.

A Paris, le ministère des Affaires étrangères a déclaré vendredi rester sans nouvelles de 159 Français, toujours activement recherchés.

"Deux vols affrétés par l'ambassade ont permis de récupérer hier une trentaine de nos compatriotes dans des régions isolées", a-t-il précisé.

Trois Français ont trouvé la mort dans le séisme selon le dernier bilan communiqué par Paris.

(Frank Jack Daniel, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant