Un milliard d'euros pour les réfugiés syriens au Proche-Orient

le
0

BRUXELLES, 24 septembre (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, réunis mercredi soir en sommet extraordinaire à Bruxelles, se sont engagés à fournir un milliard d'euros aux agences des Nations unies pour qu'elles viennent en aide aux réfugiés syriens qui restent au Proche-Orient, a annoncé jeudi le président de ce Conseil, Donald Tusk. Un certain nombre d'autres engagements ont été pris, ont indiqué d'autres responsables. Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a déclaré aux journalistes que le sommet s'était déroulé dans une atmosphère "excellente", moins tendue que certains ne l'avaient craint. Tusk et Juncker ont annoncé qu'il accueilleraient une rencontre avec le président turc Recep Tayyip Erdogan le 5 octobre dans le cadre des efforts pour coopérer avec Ankara et limiter le nombre de migrants parvenant en Grèce. Les chefs d'Etat et de gouvernement ont également décodé de renforcer les contrôles aux frontières extérieures de l'UE. (Alastair Macdonald; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant