Un militaire palestinien emprisonné pour avoir critiqué Abbas

le
0
    GAZA, 12 octobre (Reuters) - Une juridiction palestinienne 
de Cisjordanie a condamné mercredi un officier palestinien à un 
an de prison pour avoir fustigé la présence du président Mahmoud 
Abbas aux obsèques de l'ancien dirigeant israélien Shimon Peres, 
a annoncé son avocat. 
    Osama Mansour a été condamné pour avoir violé le code de 
conduite militaire qui interdit aux militaires d'exprimer leurs 
opinions politiques. L'accusé a également été relevé de ses 
fonctions, a dit son avocat, Ghandi Ameen. 
    "Ils l'ont reconnu coupable de désobéissance et la décision 
a été motivée par le fait qu'il a exprimé une opinion politique. 
Il a été condamné à un an (de prison) et privé de son travail. 
La décision de la cour est sévère et inattendue", a-t-il ajouté 
avant de faire part de sa décision d'interjeter appel. 
    Si la présence de Mahmoud Abbas aux obsèques de Shimon Peres 
a été saluée par ses partisans, elle a également été sévèrement 
critiquée en Cisjordanie et dans la bande de Gaza où on l'accuse 
d'avoir trahi les principes nationaux. 
    Les obsèques de Shimon Peres ont été célébrées en présence 
de dizaines de chef d'Etat, dont les présidents américain et 
français Barack Obama et François Hollande. Pour Mahmoud Abbas, 
il s'agissait de la première visite à Jérusalem depuis 2010. 
    Avant la cérémonie, Osama Mansour avait prié Mahmoud Abbas 
de renoncer à s'y rendre, jugeant que sa présence était 
inappropriée pour un dirigeant palestinien. 
    "Si c'est vous qui avez pris la décision d'assister aux 
funérailles de l'assassin de nos enfants, vous avez eu tort et 
si vous avez pris la décision sur la recommandation de vos 
conseillers, vous avez été induit en erreur", a écrit Osama 
Mansour. 
 
 (Nidal Almughrabi; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant