Un militaire nord-coréen passe au Sud par la zone démilitarisée

le , mis à jour à 07:15
0

(Actualisé avec précisions) SEOUL, 15 juin (Reuters) - Un jeune militaire nord-coréen a traversé à pied la frontière très surveillée entre les deux Corées lundi pour se réfugier en Corée du Sud, ont annoncé des responsables du ministère sud-coréen de la Défense. Il y a plus d'un millier de transfuges de la Corée du Nord vers la Corée du Sud chaque année, mais la plupart de ceux qui s'enfuient traversent la frontière avec la Chine. Il est rare qu'un Nord-Coréen s'enfuie en traversant la zone démilitarisée (DMZ) entre les deux pays, zone minée créée en mars 1953 lors de la fin des combats entre les deux Corées. Le dernier passage de ce genre remonte à 2012. Le jeune soldat s'est approché lundi vers 08h00 d'un poste de garde sud-coréen du comté de Hwacheon dans la province de Gangwon, a dit un responsable du ministère de la Défense. Il n'y a pas eu d'échanges de tirs ni de tirs de sommation, le soldat ayant clairement exprimé son souhait de faire défection, explique-t-on. Le transfuge est pour l'instant en détention, le temps pour les autorités du Sud de procéder à des vérifications. La DMZ est une zone de 4 kilomètres de large, renforcée par des mines et des fils de fer barbelés. Il y a des téléphones du côté sud-coréen de la frontière pour que ceux qui fuient la Corée du Nord puissent appeler pour demander de l'aide. Selon l'agence de presse Yonhap, l'armée nord-coréenne a placé des mines le long de la frontière cette année pour, semble-t-il, dissuader les défections. (Ju-min Park; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant