Un militaire annonce la destitution du président au Burkina

le
0

OUAGADOUGOU, 17 septembre (Reuters) - Un militaire burkinabé a annoncé jeudi à la télévision nationale la destitution du président de transition, Michel Kafando, et la dissolution de son gouvernement. Ce militaire en uniforme, qui n'a pas été identifié, a également annoncé sur la RTB la mise en place d'un "conseil national pour la démocratie" chargé d'organiser des élections. Des membres de la garde présidentielle du Burkina Faso ont fait irruption mercredi après-midi dans la salle du conseil des ministres et ont arrêté Michel Kafando, le chef du gouvernement ainsi que deux ministres. Le coup de force du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), nom officiel de la garde présidentielle, est intervenu à moins d'un mois des élections présidentielle et législatives prévues le 11 octobre pour achever le processus de transition et le retour du pays à la démocratie. (Nadoun Coulibaly; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant