Un migrant syrien condamné à dix ans de prison en Hongrie

le
1
    SZEGED, Hongrie, 30 novembre (Reuters) - Un migrant 
d'origine syrienne et chypriote a été condamné mercredi par la 
justice hongroise à dix ans de prison pour sa participation à 
des violences à la frontière serbe l'an passé. 
    L'homme, Ahmed Hamed, 40 ans, a été reconnu coupable d'avoir 
lancé des pierres sur les forces de police hongroises afin de 
franchir par la force la frontière vers la Serbie, un délit 
considéré comme un "acte terroriste" en droit hongrois. 
    Ahmed Hamed faisait partie d'un groupe de migrants qui 
étaient entrés illégalement en Hongrie le 16 septembre 2015. 
Muni d'un haut-parleur, il avait harangué la foule avant que 
plusieurs centaines de personnes tentent de franchir la 
frontière serbe en usant de la violence. 
    Sa condamnation est la plus lourde prononcée contre un 
migrant depuis le début de la crise des réfugiés en Europe. 
 
 (Marton Dunai, Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 10 mois

    Il va coûter cher au pays ! Il fallait le condamner plutôt aux travaux forcés. L'Europe est complètement dégénérée !