Un migrant érythréen tué par erreur lors d'une attaque en Israël

le
0

JERUSALEM, 19 octobre (Reuters) - Un migrant érythréen, pris à tort pour un agresseur arabe, a été tué dans une attaque dimanche à Beersheba, dans le sud d'Israël, blessé par un garde chargé de la sécurité, puis roué de coups par une foule d'Israéliens en colère, a-t-on appris lundi. Cet ouvrier agricole a été identifié par son employeur comme étant Mila Abtum. L'attaque contre cet homme, que certains journaux israéliens décrivent comme un lynchage et enregistrée dans une vidéo amateur, souligne le sentiment de panique qui monte en Israël après une vague d'attaques de Palestiniens déclenchée en partie par des interrogations sur le statut de lieux saints à Jérusalem. Ces violences ont tué 41 Palestiniens, huit Israéliens et, désormais, un Érythréen. Dimanche à Beersheba, un attaquant présenté par la police comme étant un Bédouin de nationalité israélienne a pénétré dans la gare routière très surveillée de Beersheba, armé d'une arme de poing. Il a abattu un militaire avant de s'emparer du fusil d'assaut de celui-ci et de faire feu sur la foule, blessant neuf personnes. La police a abattu l'agresseur et, dans un premier temps, a annoncé qu'il y avait un second tireur. Lundi, elle a dit qu'il n'y avait pas d'autre attaquant. Une enquête a été ouverte sur la mort de ce migrant. La vidéo amateur montre un garde chargé de la sécurité tirant sur l'Érythréen. On le voit ensuite gisant au sol et perdant du sang, entouré de la police paramilitaire pour, semble-t-il, le protéger. Puis, il reçoit plusieurs coups de pied à la tête à plusieurs reprises par des personnes ayant réussi à traverser le barrage policier. L'Érythréen innocent est mort à la fois de ses blessures par balles et des coups qui a reçus, a indiqué un responsable médical à la radio de l'armée israélienne. Son employeur a décrit Abtum comme un homme calme et modeste qui s'était rendu à Beersheba pour renouveler son visa. (Maayan Lubell; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant