Un meurtrier présumé trahi par les cauchemars de sa fille

le
0
Christian Carrié comparaît depuis ce mercredi devant les Assises du Gard pour le meurtre de sa compagne. Ce sont les visions nocturnes de sa fille, âgée de 2 ans au moment du meurtre, qui ont mis les enquêteurs sur sa piste.

Pendant des années, Christian Carrié s'est fait passer pour un père abandonné par sa femme volage. Aujourd'hui, il apparaît finalement comme le principal suspect dans le meurtre de celle-ci. Agé de 50 ans, l'homme comparaît à partir de mercredi devant la cour d'assises du Gard pour le meurtre de Djamella, mystérieusement disparue en août 1998 à l'âge de 22 ans. Ce sont les cauchemars récurrents de sa fille Laura, âgée de 2 ans au moment de la disparition de sa mère, qui ont permis aux enquêteurs de remonter jusqu'à lui.

L'histoire d'amour entre Christian Carrié et Djamella Iftene démarre en 1994. Née à Meaux (Seine-et-Marne) dans un milieu très modeste, la jeune femme erre à l'époque de foyer en foyer en région parisienne, avant d'atterrir par hasard dans le Gard. Là, elle rencontre Christian, qui vit dans une maison rustique d'Avèze, un petit village où il élève des chèvres et des volailles. Un mode de vie qui tranche radicalement avec celui de Djamella

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant