Un mercredi 29 juillet sur le marché des transferts

le
0
Un mercredi 29 juillet sur le marché des transferts
Un mercredi 29 juillet sur le marché des transferts

À l'image de la nouvelle poitrine d'Angeline Jolie, cette journée fût un peu plate. Des prêts, des rumeurs, des déclarations, des négociations mais finalement pas grand chose à se mettre entre les mains.

Le gros coup du jour : Platini se chauffe pour la FIFA

Même si on s'en doutait un peu, Michel a fini par officialiser la chose : "C'est une décision très personnelle, mûrement réfléchie, dans laquelle se mêlent les considérations propres à l'avenir du football et celles qui tiennent à mon propre parcours". Michel en a marre de l'UEFA, il veut être transféré à la FIFA. Il est donc candidat à la présidentielle ! Et pour marquer le coup, il se la joue poète, usant de mots forts, de rimes, d'allitérations et même de vers calibrés : "Une FIFA exemplaire, unie et solidaire. Une FIFA respectée, aimée et populaire". Une belle lettre de motivation. S'il veut réussir, comme son désormais potentiel prédécesseur, il ne lui reste plus qu'à faire campagne dans tous les pays ayant un droit de vote. Une manière d'agir que le Prince Ali anticipe déjà : "Platini n'est pas bon pour la FIFA. La culture des arrangements en coulisses doit prendre fin". L'élection est prévue en février prochain et elle promet d'être aussi palpitante que l'avant-dernière de l'UMP entre Copé et Fillon.

Le moyen coup : Besiktas entame les discussions avec Mario Gomez

La SuperLig serait-elle en train de devenir une sorte de MLS européenne ? Des noms prestigieux y défilent mais avec quelques années de retard sur l'apogée du joueur en question. Des salaires qui donnent à réfléchir et, petit avantage supplémentaire, de vrais supporters. Cette fois-ci, c'est Besiktas qui s'attaque à Mario Gomez. Les négociations seraient en très bonne voie. Pour Bild, c'est carrément déjà acté. De quoi enflammer Istanbul plus qu'elle ne l'est déjà.

Et ce bracelet, on en parle ?

La bonne affaire : Steven Caulker en renfort à Southampton, idem pour Seko Fofana à Bastia

À en regarder les déclarations des deux parties, c'est un véritable coup de foudre. D'un côté, le directeur exécutif des Saints, Gareth Rogers : "Nous le suivons depuis de nombreuses années et nous sommes heureux d'avoir enfin pu l'attirer au…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant