Un membre du gouvernement de Cameron démissionne

le
0
Le chef de la majorité conservatrice a fini par céder après quatre semaines d'appels à la démission. Il était accusé d'avoir insulté des policiers.

Andrew Mitchell, chef de la majorité conservatrice en Grande-Bretagne, a présenté sa démission du gouvernement de David Cameron vendredi soir. Accusé d'avoir insulté des policiers, qu'il aurait traités de «plebs» («prolos») lors d'un incident à Downing Street, il a fini par céder aux pressions réclamant son départ depuis un mois.

En quittant le bureau du premier ministre, le 19 septembre , sur son vélo, Andrew Mitchell avait demandé aux policiers de lui ouvrir les grilles qui barrent la rue. Ceux-ci avaient refusé et lui avaient demandé de descendre de sa monture pour emprunter la sortie des piétons. S'énervant, le «chief whip», chargé de la discipline du groupe conservateur au Parlement, ayant rang de ministre, les aurait copieusement insultés.

«Plebsgate»

L'altercation avait été dûment consignée dans un rapport des fonctionnaires en service et publiée dans la presse. Andrew Mitchell s'était excusé auprès des agents en question et avait nié l'emploi ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant