Un membre des Pink Panthers" arrêté dans le sud de la France

le
0

PARIS (Reuters) - Un membre présumé des "Pink Panthers", un gang spécialisé dans les attaques de bijouteries de luxe dans le monde entier, a été arrêté lundi dans une villa du Vaucluse, a-t-on appris mercredi de source proche de l'enquête.

Les "Pink Panthers", qui se sont forgé une réputation de voleurs de haut vol, comptent plus de 200 membres issus des pays de l'ex-Yougoslavie.

L'homme interpellé lundi, un ancien légionnaire originaire du Monténégro et ayant la nationalité française, s'était évadé d'une façon spectaculaire en mai dernier à Lausanne, en Suisse.

"Il s'est évadé au moment de la promenade avec quatre autres détenus, avec l'aide de trois autres personnes qui se trouvaient à l'extérieur. Les complices étaient munis d'un échelle et ont réussi à couper le grillage", a raconté un enquêteur à Reuters.

L'ancien légionnaire fait l'objet d'un mandat d'arrêt international lancé par la Suisse et d'un second par la Macédoine pour un assassinat commis en 1998.

Lors de l'intervention des polices judiciaires d'Avignon et de Montpellier, il a tenté de s'échapper par une fenêtre.

"Il se trouvait depuis quelques semaines dans une villa équipée d'un système de caméras. Il ne devait dormir que d'un oeil, car dès l'arrivée de la PJ, à six heures du matin, il a sauté par la fenêtre. Mais on avait prévu des effectifs conséquents", a ajouté l'enquêteur.

La plupart des vols spectaculaires de bijoux commis ces dix dernières années à Dubaï, Tokyo, Paris, Saint-Tropez, ou Monaco ainsi qu'en Allemagne sont attribués au "Pink Panthers".

Ce surnom a été attribué à la bande par des policiers anglais après un vol commis en 2003. L'un des auteurs avait alors dissimulé un diamant dans une crème de beauté, comme dans l'un des épisodes de la série "The Pink Panther".

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant