Un membre de la famille royale saoudienne dément la mort du roi

le
0

DUBAI, 22 janvier (Reuters) - Un journaliste saoudien et un membre de la famille royale ont démenti jeudi les rumeurs faisant état de la mort du roi Abdallah, hospitalisé depuis fin décembre à Ryad en raison d'une pneumonie. De santé fragile, le roi, qui serait âgé de 91 ans, est monté sur le trône en 2005 après la mort de son demi-frère, Fahd. "Tout ce qui circule au sujet de la mort du roi Abdallah est très éloigné de la vérité", a démenti sur Twitter Ibrahim al-Raousa, présenté comme un journaliste de l'agence officielle de presse SPA. Un membre de la famille royale a lui aussi réfuté les allégations. "Je vous apporte une bonne nouvelle. Le Gardien des deux saintes mosquées (ndlr, le titre officiel du roi) va bien et il n'y a rien de vrai dans les rumeurs qui circulent." Le palais royal a annoncé au tout début du mois que le roi souffrait d'une infection pulmonaire qui a rendu nécessaire son placement temporaire sous assistance respiratoire. Intervention couronnée de sécurité, ajoutait le palais, repris par l'agence SPA dans une dépêche diffusée le 2 janvier Se plaignant de difficultés respiratoires, le roi avait été admis quelques jours plus tôt au King Abdulaziz Medical City, l'hôpital de la garde nationale à Ryad, la capitale saoudienne. Les médias officiels saoudiens multiplient depuis lors les articles sur les visites qu'il reçoit de membres de la famille royale. En novembre 2012, le roi Abdallah a été opéré pendant onze heures d'une hernie discale dans ce même hôpital. Il avait également subi des interventions chirurgicales pour la même raison en 2011 et à deux reprises aux Etats-Unis en 2010. (Sami Aboudi avec Yara Bayoumi à Sanaa; Guy Kerivel et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant