Un membre de la Croix-Rouge tué dans des affrontements à Bangui

le
0

BANGUI, 20 août (Reuters) - Un employé de la Croix-Rouge a été tué mercredi à Bangui, la capitale de la Centrafrique, dans des affrontements entre les soldats de l'EUFOR, la force de l'Union européenne, et des miliciens, a-t-on appris auprès des secours. Les violences dans le quartier de PK-5 ont également fait une trentaine de blessés selon l'équipe locale de Médecins sans Frontières. C'est en participant à leur évacuation que l'employé centrafricain de la Croix-Rouge a été tué par balle. "Nous sommes profondément touchés par cette perte tragique", a réagi le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao Bogo, à l'annonce de la mort de Bienvenu Bandios. Les affrontements ont éclaté après la propagation d'une rumeur selon laquelle un homme aurait été tué la veille par des soldats de l'EUFOR. L'information n'a pas été confirmée par le commandement de l'EUFOR, qui a seulement indiqué dans un communiqué qu'une de ses patrouilles avait été attaquée dans ce quartier. Quelque 2.000 musulmans vivent toujours dans le quartier de PK-5. (Crispin Dembassa-Kette et Hubert Mary Djamany; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant