Un meilleur test pour le cancer du côlon  

le
0
Recommandé par la Haute Autorité de santé en 2008, prévu dans le plan cancer, le passage au test immunologique se fait cependant toujours attendre.

Avec 40.000 nouveaux cas par an en France, le cancer colo-rectal est le second pour la mortalité. Le taux de survie atteint 90 % quand la tumeur est détectée tôt. C'est dire l'importance du diagnostic précoce, donc du dépistage organisé. Généralisé en 2009, ce dernier concerne désormais toutes les personnes de 50 à 74 ans, invitées à se faire dépister tous les 2 ans. Le test actuel, l'Hemoccult, détecte les traces d'hémoglobine dans les selles grâce à un réactif coloré, le gaïac. Quiconque souhaite se faire dépister en parle avec son médecin, qui lui remet la plaquette contenant le test et lui explique comment effectuer les prélèvements à domicile. Ce test est ensuite envoyé par la poste au centre de lecture. S'il est positif, une coloscopie sera proposée pour rechercher un cancer ou des polypes qui saignent et risquent d'évoluer.

L'Hémoccult a permis de mettre en place le dépistage organisé du cancer colo-rectal sur tout le territoire. Mais, malgré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant