Un médicament sur deux inutile, selon deux spécialistes

le
2
5% DES MÉDICAMENTS SERAIENT DANGEREUX
5% DES MÉDICAMENTS SERAIENT DANGEREUX

PARIS (Reuters) - Un médicament sur deux est inutile et 5% d'entre eux sont dangereux, estiment dans un livre qui paraît jeudi Philippe Even, ancien doyen de la faculté de l'hôpital Necker à Paris et le médecin et député UMP Bernard Debré.

Ces deux spécialistes recommandent au gouvernement de mettre en place un plan massif de déremboursement de ces médicaments, qui permettrait, d'après leurs calculs, d'économiser 10 milliards d'euros.

"L'affaire du médicament Mediator m'a convaincu qu'il était grand temps d'aller regarder de très près tous les médicaments vendus en France", explique Philippe Even dans Le Parisien.

"Sur 4.000 molécules passées au crible, nous arrivons à la conclusion qu'un médicament sur deux est inutile. Mais les retraits d'autorisation de mise sur le marché sont rares en raison de la pression majeure qu'exerce l'industrie pharmaceutique sur les autorités de santé et sur les médecins", ajoute-t-il.

Les Français sont les 5e plus gros dépensiers en matière de médicaments, avec 47 boîtes consommées par personne en moyenne en 2011, pour un coût de 532 euros, rapporte le quotidien.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 13 sept 2012 à 08:29

    On ne peut penser qu'il s'agit de "ruiner" qui que ce soit...mais de justifier un bon équilibre, tant pour la santé, que l'environnement et l'assainissement des finances publiques.

  • paumont1 le jeudi 13 sept 2012 à 08:24

    que beaucoup de médicaments soient inutiles, c'est probable, mais j'aime beaucoup les idéologues qui prétendent faire économiser dix milliards à la cécu pour pouvoir ensuite augmenter les forfaits des médecins, cela en dit beaucoup sur notre société; je ruine une corpo, les pharmaciens et les labos, pour favoriser la mienne; minable!!!