Un médecin britannique avoue avoir aidé 150 sportifs à se doper

le
0
    LONDRES, 3 avril (Reuters) - L'agence britannique de lutte 
contre le dopage (Ukad) se dit "profondément préoccupée et 
choquée" par les confessions d'un médecin qui affirme avoir 
prescrit des substances interdites à 150 sportifs de haut 
niveau. 
    Parmi eux figurent des footballeurs évoluant en Premier 
League, des joueurs de cricket, des cyclistes britanniques ayant 
participé au Tour de France, un boxeur britannique et des 
joueurs de tennis, a précisé le Dr Mark Bonar, selon le Sunday 
Times.  
    Il dit leur avoir prescrit entre autres de l'érythropoïétine 
(EPO), des stéroïdes et de l'hormone de croissance, ce qui a 
selon lui amélioré leurs performances de façon "phénoménale".  
    Le médecin a fourni ces informations lors d'une série 
d'entretiens avec des journalistes qui ne se sont pas présentés 
comme tels, précise le journal. Un sportif anonyme muni d'une 
caméra cachée a en outre enregistré ses aveux.   
    Selon sa directrice Nicole Sapstead, l'Ukad a été alertée il 
y a deux ans par un athlète au sujet des activités du Dr Bonar, 
mais n'a pas pu agir dans la mesure où l'athlète en question ne 
dépendait d'aucune fédération.  
          
 
 (Pritha Sarkar et Nick Mulvenney, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant