Un médecin atteint par le virus Ebola à New York

le
0

(actualisé avec confirmation par le maire de New York) NEW YORK, 24 octobre (Reuters) - Le médecin de MSF récemment rentré d'Afrique de l'Ouest et placé en quarantaine jeudi au Bellevue Hospital de New York a contracté le virus Ebola, a confirmé le maire de la ville, Bill de Blasio, lors d'une conférence de presse. Le docteur Craig Spencer a travaillé pour l'organisation Médecins sans frontières (MSF) en Guinée, l'un des trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par la maladie qui a déjà tué près de 5.000 personnes. Il s'agit du premier cas avéré de la fièvre Ebola à New York, tandis que neuf cas ont été recensés aux Etats-Unis depuis août. MSF a déclaré dans un communiqué que le patient l'avait informé jeudi matin qu'il avait de la fièvre. L'organisation en a aussitôt informé les autorités sanitaires de New York qui ont pris le médecin en charge. Une équipe spécialisée portant un équipement de protection a été chargée du transport du malade depuis son appartement de Brooklyn jusqu'à l'hôpital de Bellevue, ont fait savoir les autorités municipales dans un communiqué. Le gouverneur Andrew Cuomo a déclaré que le patient avait été en contact direct avec quatre personnes et les autorités sanitaires ont placé trois de ses amis en quarantaine. L'un d'eux est hospitalisé à Bellevue. La quatrième personne, un chauffeur de taxi, n'a pas été jugée à risque. Près de 5.000 personnes sont mortes après avoir contracté la maladie, selon le dernier bilan en date de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les pays les plus touchés sont le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, berceau de l'épidémie. Deux infirmières ont été contaminées après avoir soigné dans un hôpital de Dallas (Texas) un malade libérien décédé le 8 octobre. (Mathilde Gardin pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant