Un massacre qui va peser dans la campagne

le
1
Un massacre qui va peser dans la campagne
Un massacre qui va peser dans la campagne

Washington (Etats-Unis) De notre correspondante « SALE FUSILLADE à Orlando. Police sur la piste terroriste. Nombreux morts et blessés. » Alors que les Américains se sont réveillés hébétés, hier matin, avec l'annonce de la tuerie dans une boîte de nuit gay de Floride, Donald Trump a été un des premiers responsables politiques à réagir sur Twitter. Pour mettre en avant cette piste terroriste, même si l'enquête n'en était qu'à ses débuts. « Merci de me féliciter d'avoir eu raison sur le terrorisme islamiste. Je ne veux pas de félicitations, il faut rester ferme et vigilant, nous devons être intelligents », a tweeté Trump quelques heures après. Comme si cette tuerie répondait au scénario catastrophe qu'il prédisait. Le contrôle des armes au centre du débat C'est lui qui veut interdire l'entrée sur le sol américain de tous les musulmans en pensant éliminer les menaces liées à l'islamisme radical. C'est lui, encore, qui commente à chaque meeting, quel que soit le discours écrit par ses conseillers, les attentats de Paris sur le mode : si les victimes du Bataclan avaient été armées, le bilan aurait été moins lourd, il est donc hors de question de renforcer la législation américaine sur les armes, comme le propose le camp démocrate. Face à son adversaire républicain, Hillary Clinton peine à faire entendre « ses pensées adressées à ceux touchés par cet horrible événement »... « La force de Trump, c'est de dire que l'Amérique va gagner, analyse Paul Singer, journaliste politique au quotidien USA Today. Tous les événements tragiques qui se passent vont dans son sens, il peut répéter : Je vous l'avais bien dit, vous avez besoin d'un président fort. Le président Obama et donc son ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton sont montrés comme des responsables politiques incapables de lutter efficacement contre le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 8 mois

    C'est certain!!!Il faut arrêter les détournements, le relativisme primaire, et parler des évènements sans tabous, sans haine mais sans complaisance...