Un «mariage gay symbolique» à Villejuif

le
2
La maire communiste de Villejuif a célébré samedi matin le premier «mariage gay» de la région francilienne, en procédant à l'union «militante» de deux hommes pacsés depuis dix ans.

La maire communiste de Villejuif, dans le Val-de-Marne, a procédé samedi matin à l'union «symbolique» et «militante» de deux hommes pacsés depuis dix ans. Ce premier «mariage gay» dans la région francilienne n'a toutefois aucune valeur juridique et ne sera pas inscrit au registre d'état civil, le mariage entre deux personnes de même sexe étant interdit par la loi.

Dans la salle des mariages de la mairie de Villejuif, près de Paris.
Dans la salle des mariages de la mairie de Villejuif, près de Paris. Crédits photo : PIERRE VERDY/AFP

Devant environ 250 personnes, l'élue Claudine Cordillot a uni Alexis Cortijos, 42 ans, et Fabrice Lesté, 40 ans, dans la salle des mariages de l'hôtel-de-ville. Si cette cérémonie n'avait qu'une valeur symbolique, la maire a néanmoins suivi la procédure classique: échange des anneaux, remise des actes de mariage et d'un livret de famille, pour que le couple affirme son «droit à la parentalité».

«Nous voulions un mariage symbolique», a confié Alexis Cortijos, afin d'éviter que la procédur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le samedi 11 fév 2012 à 21:12

    s'ils font des p'tits, qu'ils nous en gardent un !

  • M1900860 le samedi 11 fév 2012 à 18:55

    gay gay marrions-nous.