Un mandat d'arrêt contre Fernandez retrouvé chez Nisman-NYT

le
0

WASHINGTON, 3 février (Reuters) - Un projet de mandat d'arrêt contre la présidente argentine Cristina Fernández a été retrouvé au domicile du procureur Alberto Nisman mort en janvier alors qu'il enquêtait sur l'attentat de 1994 contre un centre de la communauté juive de Buenos Aires, annonce mardi le New York Times, citant une magistrate. Dans ce mandat, Alberto Nisman accusait Cristina Fernández d'avoir essayé de couvrir des responsables iraniens responsables de l'attentat, écrit le quotidien new-yorkais, citant Viviana Fein qui est chargée d'enquêter sur la mort du procureur. Alberto Nisman a été retrouvé mort à son domicile le 18 janvier, avec une blessure par balle à la tête et une arme de calibre .22 à ses côtés, ainsi qu'une seule douille. Aucune trace de poudre n'a été découverte sur ses mains lors de l'autopsie, ce qui réfute la thèse du suicide. ID:nL6N0UY14R (Doina Chiacu,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant