Un maire UMP fait polémique sur le mariage homosexuel

le
11
UN MAIRE UMP DIT QUE LE MARIAGE HOMOSEXUEL OUVRE LA VOIE À L'INCESTE ET À LA PÉDOPHILIE
UN MAIRE UMP DIT QUE LE MARIAGE HOMOSEXUEL OUVRE LA VOIE À L'INCESTE ET À LA PÉDOPHILIE

PARIS (Reuters) - Le maire UMP du VIIIe arrondissement de Paris a provoqué la consternation jusque dans son propre camp en affirmant que la légalisation du mariage homosexuel pourrait ouvrir la voie à la polygamie, à l'inceste et à la pédophilie.

Les propos de François Lebel, dans un éditorial figurant sur le bulletin municipal d'octobre de son arrondissement, renvoient à des déclarations similaires faites le mois dernier par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.

François Lebel écrit qu'il ne procèdera "personnellement, à aucun mariage de cette nature".

"Si le tabou immémorial du mariage hétérosexuel vient à sauter, qui et quoi s'opposera désormais à ce que d'autres tabous le concernant, bien moins anciens, bien moins universels, ne tombent à leur tour ?", ajoute-t-il.

"Comment s'opposer demain à la polygamie en France, principe qui n'est tabou que dans la civilisation occidentale ? Pourquoi l'âge légal des mariés serait-il maintenu ? Et pourquoi interdire plus avant les mariages consanguins, la pédophilie, l'inceste qui sont encore monnaie courante dans le monde ?", poursuit l'élu.

Les propos du François Lebel ont suscité une vague de condamnations, à l'UMP comme au Parti socialiste et au gouvernement.

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a rappelé l'engagement du parti "contre tous les comportements ou les propos à caractère homophobe".

L'ancien Premier ministre François Fillon, son adversaire pour la présidence de l'UMP, a condamné ensuite sur son compte Twitter des propos "qui n'ont pas leur place dans ce débat. Il faut un débat respectueux".

DELANOË SE DIT CONSTERNÉ

Le maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, a exprimé dans un communiqué sa "consternation" face à une "contribution scandaleuse".

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, a donné un tour politique à sa réaction.

"Faute d'argument, l'opposition tombe dans l'insulte et la diabolisation", écrit-elle dans un communiqué.

Les homosexuels français pourront se marier et adopter mais n'auront pas accès à la procréation médicalement assistée, aux termes d'un projet de loi qui devrait être présenté en conseil des ministres avant la fin du mois.

Il s'agissait d'une promesse de campagne de François Hollande.

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ggmercie le mercredi 3 oct 2012 à 22:22

    Enfin des réactions saines aux bêtises de campagne de François II. Même François 1er, dit Mitterrand, n'avait pas osé détruire ce fondement de notre civilisation. Qu'il fasse un référendum, s'il l'ose !!

  • _SOS_ le mercredi 3 oct 2012 à 21:52

    François, tes promesses tu peux te les mettre bien profond

  • _SOS_ le mercredi 3 oct 2012 à 21:50

    Non à l'islamisation, non au mariage homo. Dehors tous les pourris.

  • _SOS_ le mercredi 3 oct 2012 à 21:50

    Nos enfants nous diront : merci

  • _SOS_ le mercredi 3 oct 2012 à 21:49

    Défendons notre pays, notre civilisation pendant qu'il en est encore temps.

  • _SOS_ le mercredi 3 oct 2012 à 21:48

    Faisons un référendum pour voir ce qu'en pensent les Français.

  • M8869453 le mercredi 3 oct 2012 à 19:52

    Sur le fond, Lebel a raison, et les gens pensent comme lui. Très intéressant la "morale" homosexuelle que l'on a imposée au fil des ans dans certains milieux...

  • M3435004 le mercredi 3 oct 2012 à 19:42

    Delanoé pet aller se faire ....

  • janaliz le mercredi 3 oct 2012 à 18:42

    Qu'ils ne puissent pas procréer, on s'en serait douter ! Mais je vois pas ce que le mariage amène de plus. Il existe le pacs. Quant à la diabolisation, on peut lui retourner allègrement le compliment.

  • palcam le mercredi 3 oct 2012 à 18:14

    Pauvre Belkacem, faute d'argument probent sur la légitimité du mariage homosexuel, elle politise le débat comme savent si bien le faire les socialos. Plutôt que de faire avancer les choses, il est plus facile de dire que ce que l'autre camp fait n'est pas bien !!! On se croirait dans une cour de récréation !!