Un maire repousse des Tsiganes avec Facebook

le
2
Après un appel lancé sur le réseau social, un maire UMP de Seine-et-Marne et ses concitoyens ont réussi à empêcher des gens du voyage de s'installer sur leur commune.

Plusieurs centaines de Tsiganes venus s'installer dans un parc de Montévrain, une commune de Seine-et-Marne, ont été confrontés à un véritable blocus à leur arrivée, jeudi en fin d'après-midi. Le maire UMP Christian Robache, avait demandé à la population de venir prêter main forte à la police pour empêcher la communauté de s'établir sur la zone alors qu'elle n'en avait pas l'autorisation, aucune aire d'accueil n'étant à leur disposition.

«La présence des forces de l'ordre était insuffisante», explique l'entourage du maire, évoquant un déséquilibre entre les neuf policiers municipaux non armés et les 600 personnes qui composaient la communauté venue s'installer. «La police nationale était présente elle-aussi, mais c'était seulement dissuasif. Sans l'ordre du préfet, elle ne pouvait rien fai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M608962 le vendredi 24 mai 2013 à 19:52

    chatnour , entiérement de ton avis et bravo à ce maire et ses cocitoyens

  • chatnour le vendredi 24 mai 2013 à 19:16

    Bravo à ce Maire courageux et ingénieux ! Face à la carence (quelles qu'en soient les bonnes ou mauvaises raisons) de l'Etat dans ses fonctions régaliennes, c'est la seule réponse efficace : la défense citoyenne, qu'on la nomme "milice" ou réaction spontanée ! Il faut qu'ils trouvent partout portes closes et qu'ils comprennent qu'ils sont dorénavant et partout indésirables pour mettre l'Etat face à ses responsabilités qu'il fuit lâchement, livrant notre pays à la chienlit et à la barbarie ! !