Un maire réclame en vain des visas pour des Syriens menacés de mort

le
0

LE MANS, Sarthe, 8 septembre (Reuters) - Le sénateur-maire socialiste du Mans (Sarthe), qui attend en vain depuis un an une trentaine de visas français pour des chrétiens de Syrie menacés de mort, espère que l'émotion actuelle sur le dossier des réfugiés fera bouger les choses. Jean-Claude Boulard doit rencontrer mercredi, dans le cadre d'une audition sur ce sujet au Sénat, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, dont il attend des nouvelles depuis un an, a-t-il déclaré à Reuters. "Nous offrons des conditions d'accueil optimales, des personnes ont signé l'engagement de les recevoir dans les meilleures conditions. Si l'État français est prêt, qu'il affirme sa volonté par des gestes rapides, forts et immédiats", a dit à Reuters le maire de cette ville. François Hollande a annoncé lundi que la France accueillerait 24.000 réfugiés supplémentaires arrivés dans des pays comme l'Italie et la Grèce. Jean-Claude Boulard a écrit à Laurent Fabius pour lui demander 35 visas pour des Syriens d'une même famille menacés de mort dans leur village en raison de leur confession chrétienne. "J'espère que le drame permettra de débloquer les visas de ces familles sans délai", a dit l'élu. "Un tel arbitrage mettrait les actes en conformité avec les discours." (Mourad Guichard, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant