Un maire hostile à la loi Taubira cède sous la pression des sanctions

le
2
Le maire UMP de Mésanger, qui avait indiqué mercredi au Figaro son refus de célébrer des mariages homosexuels, a finalement déclaré qu'il se plierait à la loi. En revanche le maire du village basque d'Arcangues confirme son refus.

L'un «maintient sa position», l'autre «mène une réflexion» sur «ce cas de conscience». Soutenu par ses adjoints, Jean-Michel Colo, le maire du village basque d'Arcangues, a confirmé vendredi son refus de marier un couple d'homosexuels. À Mésanger, en Loire-Atlantique, le maire Jean-Yves Clouet réaffirme son opposition à la loi Taubira, mais l'une de ses adjointes se dit prête, «contente ou pas», à l'appliquer, et à célébrer l'union de deux hommes fin juillet.

«Comme les pressions sont folles sur la famille, en ce moment!», soupire l'UMP, Jean-Yves Clouet, qui avait indiqué mercredi au Figaro son refus de marier deux hommes. Mais son adjointe Nadine You, sans étiquette, «n'a pas aimé que M. Clouet nous mette devant le f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 21 juin 2013 à 17:55

    ATTENTION !...Et n’en déplaise aux "juges rouges", restons très vigilant, ne baissons pas la garde. Ces gens là, sont très dangereux (pas les homos en tant que tels), mais les lobbies LGBT et Cie,….et ils n’auront de cesse que de faire croire et admettre, que ce sont nous les anormaux (homophobes, fachos, réacs, moisis, et j’en passe) représentant au moins 80% de la population…il ne faut pas provoquer, mais répondre coup par coup, sans faiblir, pour dénoncer cette loi scélérate

  • M1961G le vendredi 21 juin 2013 à 15:43

    tout maires qui refusent de marier deux hommes ou deux femmes se sortiront grandis car ils militent pour la valeur famille ,et ça devant les urnes ils vont faire un carton.2014 sera l'année du référendum ,chaque français pourra rejeter la politique de hollande néfaste à notre pays.