Un maire d'opposition condamné à quinze mois de prison au Venezuela

le
0
    CARACAS, 8 août (Reuters) - La Cour suprême du Venezuela a 
condamné mardi à quinze mois de prison l'opposant Ramon 
Muchacho, maire de la municipalité de Chacao, dans le district 
de Caracas, l'un des points chauds du mouvement de contestation 
lancé en avril contre le président Nicolas Maduro. 
    La chambre constitutionnelle l'a jugé coupable d'outrage 
pour ne pas avoir fait appliquer dans sa municipalité une 
décision judiciaire ordonnant la levée des barricades érigées 
quasi quotidiennement par des manifestants. 
    La Cour suprême a ordonné son arrestation, et l'a relevé de 
ses fonctions. 
    Muchacho n'était pas présent à l'audience. Dans un message 
publié mardi matin sur Twitter, il a dénoncé une condamnation 
visant à le réduire au silence. 
    "Nous sommes condamnés parce que nous faisons notre travail, 
parce que nous garantissons le droit légitime de manifester 
pacifiquement et le droit de tous les Vénézuéliens d'exercer 
leurs droits civiques et politiques", a-t-il dit. 
    Depuis le début de ce nouveau mouvement de contestation, 
début avril, plusieurs maires ont été condamnés et relevés de 
leurs fonctions pour des faits similaires. 
 
 (Brian Ellsworth; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant