Un maire corse abattu après les élections

le
0
Dominique Domarchi, conseiller de Paul Giacobbi, président du Conseil exécutif de Corse, avait passé la soirée au conseil général.

La soirée électorale s'était terminée tard, mais sans accroc. Dominique Domarchi a attendu la fin du dépouillement au conseil général de la Haute-Corse. Le temps de s'assurer que son camp l'emportait avec plus de 76 % des suffrages dans son canton, avant de rentrer chez lui. De retour dans son village de Sant'Andrea-di-Cotone (Haute-Corse) vers 1 h 20, le maire a eu à peine le temps d'ouvrir sa porte. Bousculé et jeté à terre, dans le hall d'entrée, au pied de ses escaliers, il a été abattu de plusieurs décharges d'armes de chasse alors que son épouse et ses deux enfants dormaient à l'étage. Ce sont eux qui ont donné l'alerte.

«Il a été touché par plusieurs impacts, révélait lundi Dominique Alzeari, procureur de la République de Bastia. Cet homme a peut-être même été la cible de plusieurs individus. Tout s'est vraisemblablement passé très vite à son entrée dans les lieux.» Dans les ruelles étroites du village, les coups de feu sont éto

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant