Un maire basque refuse d'unir un couple gay : Valls hausse le ton

le
37
Un maire basque refuse d'unir un couple gay : Valls hausse le ton
Un maire basque refuse d'unir un couple gay : Valls hausse le ton

En refusant de marier des couples homosexuels dans sa commune, le maire divers droite d'Arcangues (Pyrénées-Atlantique) Jean-Michel Colo s'expose à des «sanctions importantes». C'est ce qu'a rappelé le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, ce samedi, lors d'une visite en Aquitaine, à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). La veille, l'édile basque avait informé sa préfecture que sa mairie ne célébrerait aucune union gay et qu'il avait déjà rejeté un premier dossier de mariage, en dépit de la loi sur le mariage pour tous promulguée le 18 mai.

«Les lois s'appliquent partout et il ne peut pas y avoir la moindre rupture d'égalité», a prévenu Manuel Valls, assurant que si un maire refusait de s'y soumettre, «le procureur serait saisi». «J'espère que la raison va l'emporter là-bas (à Arcangues, ndlr) comme ailleurs», a-t-il ajouté, s'adressant ainsi à l'ensemble des maires de France ayant exprimé leur hostilité à l'égard de la loi Taubira, tels que le maire sans étiquette de Thorigné-d'Anjou Maine-et-Loire), Michel Villedey, ou le maire UMP de Vienne (Isère) Jacques Remiller.

Cinq ans de prison, 75 000 euros d'amende, ou la révocation

Comme l'a précisé la préfecture dans un communiqué diffusé vendredi soir, le maire peut toujours déléguer la célébration d'une union gay à l'un de ses adjoints ou de ses conseillers municipaux. Mais dans le cas où l'ensemble du conseil municipal s'y refuse et où il n'y aurait «aucune possibilité de célébrer un mariage», comme à Arcangues, deux types de sanctions pèsent sur l'élu. En cas de dépôt de plainte, il peut être condamné pour discrimination, risquant jusqu'à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende. Il peut aussi être suspendu en Conseil des ministres, voire faire l'objet d'une «révocation» et être démis de ses fonctions.

En attendant, le couple gay dont le dossier de mariage a été rejeté la semaine dernière par Jean-Michel Colo, a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 10 juin 2013 à 10:50

    RE/...•Tous ces braillards baveux, qui applaudissent à qui mieux- mieux, ce mariage contre nature...une honte pour la France...une salissure indélébile sur les fondements de la famille...FH et ses sbires godillots devront rendre des comptes au vrai peuple de France !... Les deux hommes ont indiqué envisager à terme l'adoption d'un enfant???...comment peut-on envisager de confier l'adoption et l'éducation d'un enfant, à deux hommes qui couchent ensemble, pour ne pas dire plus ???...

  • 300CH le dimanche 9 juin 2013 à 21:26

    j'aime bien frenchto, c un gentil dial

  • caogan77 le dimanche 9 juin 2013 à 14:34

    quand des maires de gauche refusaient d'appliquer la loi sur le service minimum à l'école, pourquoi Walls et la gauche n'ont pas fait de grands discours pour leur intimer le respect de la loi ?? ha j'ai compris quand le non respect est de gauche c'est bien quand il est de droite c'est mal, on pourrait peut être ouvrir les camps tout de suite non ? on gagnerait du temps.

  • fgino le dimanche 9 juin 2013 à 12:02

    Mitterand bof ! en tout cas c'est à gauche qu'on trouve les déserteurs et objecteurs de conscience ...

  • fbordach le dimanche 9 juin 2013 à 11:59

    @fgino, non c'est la gauche du Ministre Mitterand qui a envoyé le contingent en Algérie... C'est vrai que l'on ne trouve pas cela dans les livres d'histoire, le colonialisme de la troisième république, Jules Ferry, n'est pas réellement revendiqué par ses héritiers...

  • fgino le dimanche 9 juin 2013 à 11:47

    Quelle pourri*ture ce gouvernement ! l'an prochain c'est les élections municipales ! la gauche craint de prendre une raclée monumentale ! ok ! et si ils avaient mis cette loi, du mariage gay, justement pour handicaper tous les maires de droite, si ils refusent de marier des gay, ils sont hors la loi ...si ils acceptent les élécteurs de droite ne voteront pas pour eux !!

  • fgino le dimanche 9 juin 2013 à 11:20

    loi ou pas ! un médecin qui refuse de faire un avortement c'est son droit son éthique ... pour un maire marier 2 personnes du même sexe c'est une mascarade à laquelle on est pas obligé de se preter ! C'est pas la gauche qui refusait d'aller en Algérie ?

  • M6486201 le dimanche 9 juin 2013 à 10:54

    manu 331 +1 bravo!

  • fbordach le dimanche 9 juin 2013 à 09:37

    Que Valls s'occupe davantage de sécurité, certes c'est plus difficile mais c'est davantage son métier... Maintenant s'il se sent une âme de tchekiste et se prend pour le nouveau dzerjinski, on n'est vraiment mal parti, l'avantage c'est que les masques tombent...

  • M1625665 le dimanche 9 juin 2013 à 08:39

    On n'a pourtant jamais entendu la gauche s'indigner que certaines municipalités de gauche refusaient d'appliquer le service minimum en cas de grève des enseignants voté par la droite.Quelle bande de bouff0ns