Un magazine réformiste chinois se saborde

le
0
    PEKIN,19 juillet (Reuters) - Le mensuel réformiste chinois 
Yanhuang Chunqiu a décidé de cesser sa publication après avoir 
été contraint par les autorités de réorganiser son équipe de 
direction, a expliqué mardi son avocat. 
    Fondé en 1991, le Yanhuang Chunqiu, également connu sous le 
nom de "La Chine à travers les âges" a bâti sa réputation en 
publiant des articles critiques à l'égard du Parti communiste 
chinois (PCC) et de l'historiographie officielle. 
    L'Académie des arts de Chine décidé la semaine dernière de 
révoquer la direction du magazine, son éditeur, Du Daozheng, 
notamment. 
    Dans un communiqué daté de dimanche et diffusé sur internet, 
Du Daozheng, explique que le Yanhuang Chunqiu cessera de 
paraître et accuse l'académie d'avoir violé la liberté de 
publication. 
    L'académie n'a pas répondu aux sollicitations de Reuters et 
n'a pas commenté le communiqué. 
    Selon Mo Shaoping, avocat du magazine, le PCC a tout 
simplement décidé d'en finir avec le magazine. 
    "C'est le seule magazine qui dise la vérité", a déclaré Mo 
Shaoping. "Ils ne veulent plus qu'il existe." 
 
 (Ben Blanchard,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant