Un love shop dérange des catholiques

le
2
Deux associations traînent en justice le 1969 pour s'être installé à proximité d'une école.

Le 1969, curiosité érotique ou pornographique de la rue Saint-Martin (IVe)? Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Paris, saisi par deux associations catholiques, devra statuer. À l'origine du litige: l'emplacement au numéro 69 de ce «love shop», qui propose sex-toys et lingerie coquine à seulement 90 mètres du collège privé Saint-Merri, dans le quartier du Centre Pompidou. Et, accessoirement, juste en face d'une église.

De la «pornographie», estiment la Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC) et l'association CLER Amour et Famille, à l'ori­gine de la procédure déclenchée il y a dix-huit mois. Et ces dernières de s'appuyer sur la loi sur la protection de l'enfance, qui, depuis 2007, interdit «l'installation, à moins de 200 mètres d'un établissement d'enseignement, d'un établissement dont l'activité est la vente (…) d'objets à caractère pornographique».

Cœurs en papier

«Il ne s'agit pas d'une affaire d'idéologie...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • h.castel le mercredi 8 fév 2012 à 10:08

    les anticlericaux sont donc favorable à l'ouverture de sex shop devant les ecoles publiques!

  • M3101717 le mercredi 8 fév 2012 à 09:51

    Ces extrémistes devraient discuter un peu plus avec leur rejetons ! Histoire de se nettoyer les yeux et les oreilles !!! Sont-ils bien certain que leur curé est clean ??