Un lourd secret de famille devant les assises de Pau

le
0
Les proches de Thierry Bielle-Bidalot pensaient qu'il était parti s'installer en Afrique. En réalité, l'homme aurait été tué par le père de son ancienne compagne. Pendant dix ans, sa belle-famille, au courant du meurtre, a gardé le silence.

C'est un secret de polichinelle qui va être abordé, dès lundi, devant les assises de Pau. L'histoire du meurtre de Thierry Bielle-Bidalot, tué en 1998 dans des circonstances encore obscures. Son meurtrier présumé n'est autre que le père de son ancienne compagne. Pendant près de dix ans, il a tu son crime, tout comme le reste de sa famille. Avant de craquer, devant les enquêteurs, en 2008. Son procès devrait se terminer vendredi. Il risque trente ans de prison.

Le 23 septembre 1998, Thierry Bielle-Bidalot, 34 ans, passe voir son frère Patrick, à Pierrefitte-Nestalas (65). Il lui dépose quelques affaires. Car, lui explique-t-il alors, il a des ennuis et a décidé de partir s'installer en Afrique, un continent qu'il connaît bien. «Il m'a dit qu'il partait pour plusieurs années, car il avait fait une connerie et voulait échapper à la justice», raconte Patrick dans les colonnes de Sud Ouest. Thierry venait tout juste d'être condamné à un an de prison pour trafic et us

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant