Un lord anglais lance un prix pour organiser la sortie de l'euro

le
0
Le Wolfson Economics Prize 2012 récompensera l'économiste qui proposera le meilleur mode d'emploi pour un pays contraint d'abandonner la monnaie unique.

Les Anglais ne sont pas les moins préoccupés par la crise de l'euro. Simon Wolfson, baron d'Aspley Guise, est, à 43 ans, l'un des plus jeunes membres de la Chambre des lords. Patron de l'enseigne d'habillement Next, cet homme d'affaires conservateur a la réputation d'avoir été parmi les premiers à prévoir la crise financière de 2008. Ce qui le préoccupe à présent, c'est le «chaos général» qu'entraînerait la sortie forcée d'un État membre de la zone euro.

C'est pourquoi il lance ce mercredi le Wolfson Economics Prize 2012, en partenariat avec le think-tank Policy Exchange, pour encourager la recherche sur un retrait ordonné de l'euro. Doté de la jolie somme de 250.000 livres (286.000 euros), le prix récompensera l'économiste qui mettra au point le meilleur mode d'emploi pour un pays contraint d'abandonner la monnaie unique. «C'est une question extraordinairement complexe que les gouvernements, pour des raisons évidentes, ne peuvent poser, justifie lord Wolfson

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant