Un livre beau comme la vie !

le
0
La salle de spectacle du Bataclan à jamais endeuillée par la tragédie du 13 novembre 2015.
La salle de spectacle du Bataclan à jamais endeuillée par la tragédie du 13 novembre 2015.

Lola, 28 ans, est morte le 13 novembre au Bataclan. Alors, pour remettre un peu d'ordre, aussi dérisoire fût-il, au chaos dans lequel cet événement l'a plongé, son père, Georges Salines, a écrit un abécédaire (*). De A à Z, il a répertorié les questions, les colères et les anecdotes, classé les adverbes, les verbes et les noms communs qui ont jalonné ce cauchemar. B comme Bataclan, Belge, Balle dans le cul (celle que Julie, l'amie qui a survécu à Lola, a reçue), mais aussi Bowie et Billy (respectivement chanteur adulé et chat de Lola). D comme Déchéance de nationalité, Deuil, Djihad, Dessins (ceux que Lola faisait), Désinhibition (celle que Lola affichait en toutes circonstances). F comme Fatigue, Fossettes (celles qui creusaient les joues de Lola), Fosse, F comme Frères puisque Lola en avait deux, et puisque que l'association que préside Georges Salines porte ce beau nom de « 13/11, fraternité et vérité » : une fraternité des victimes, une simple fraternité de citoyens français en réponse à, celle, mortifère, de tant de djihadistes.

Un livre qui mélange tout avec réussite

Jamais haineux, jamais larmoyant, comme il a de l'allure, ce magnifique petit livre ! Ne cachant rien des surprenantes tensions entre associations de victimes, du dégoût qu'inspirent dans ces circonstances tragiques certains politiques, du goût que l'on peut prendre aussi, un peu comme une thérapie, à parler aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant