Un libraire islamiste déchu de la nationalité danoise

le
2
    COPENHAGUE, 8 juin (Reuters) - La Cour suprême danoise a 
confirmé mercredi la déchéance de nationalité prononcée à 
l'encontre d'un libraire condamné pour apologie du terrorisme 
qui possède également la nationalité marocaine, ce qui ouvre la 
voie à son expulsion vers son pays d'origine.  
    Outre la déchéance de nationalité, Sam Mansour, âgé de 56 
ans, a été condamné en décembre 2014 à quatre ans de prison pour 
des messages favorables à Al Qaïda ou à sa branche syrienne, le 
Front al Nosra, envoyés via Facebook, et pour avoir contribué à 
la publication de livres d'Abou Qatada, imam jordanien expulsé 
de Grande-Bretagne en 2013.  
    Ce premier cas de privation de la nationalité danoise n'a 
été possible que parce qu'il est également citoyen marocain.  
    La haute cour s'était déjà prononcée en ce sens en juillet, 
mais Mansour avait fait appel en affirmant qu'il risquait d'être 
torturé au Maroc.  
    On ignore s'il doit ou non achever sa peine au Danemark 
avant d'être expulsé. Son avocat a annoncé qu'il allait saisir 
la Cour européenne des droits de l'homme. 
 
 (Nikolaj Skydsgaard, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • housssss il y a 6 mois

    Il fait l’apologie du terrorisme et de la barbarie et il craint de se faire torturer par la justice de son pays (le Maroc) qui est loin d'être la même que celle de l'autoproclamé "état islamique"

  • M8252219 il y a 6 mois

    Pas de droits de l'homme sans devoirs, quand on marche sur les dents d'un râteau on prend le manche en pleine gu..gast rachtel