Un lecteur pour recharger son passe Navigo, chez soi

le
0
Depuis lundi, il est possible d'acheter un lecteur qui permet de recharger son passe, 24 h/24. Si l'on possède l'ordinateur adéquat.

Chaque début de mois, c'est le même rituel dans les stations de métro ou les gares SNCF. Une file d'attente interminable se forme pour recharger son passe Navigo. Pas étonnant quand on sait que les porteurs du passe sont 2,5 millions, dont 1,5 million utilisent le forfait semaine ou mensuel. Comme ces derniers sont environ 80 % à recharger leur carte, systématiquement, le 1er jour du mois, l'embouteillage est inévitable.

Afin de nous éviter cette attente récurrente, la RATP, la SNCF et le Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France) ont testé plusieurs systèmes pour diversifier les sites de «rechargement». Depuis la fin 2012, il est ainsi possible de recharger son passe sur les distributeurs de billets de 400 agences CIC ou Crédit mutuel. Un système de clé USB (nominative et personnelle) a également été envisagé pour être finalement mis de côté au profit d'un boîtier (testé auprès de 7 000 porteurs de passe) qui, branché sur un ordinateur, permet de recharger son forfait sans bouger de son fauteuil. Avantage non négligeable: il n'est pas nominatif et peut servir à toute la famille ou aux collègues.

Depuis lundi, il est possible de se le procurer pour la modique somme de 7 euros dans toutes les gares RER, stations de métro et guichets SNCF. L'usager branche alors le boîtier sur la prise USB de son ordinateur, se connecte ensuite au site www.navigo.fr, clique sur le service de rechargement et se laisse guider. Il faudra insérer son passe dans le lecteur, puce vers le haut pour poursuivre l'opération en ligne, recharger le passe et régler par carte bancaire. Nous l'avons testé: le chargement est facile, l'utilisation conviviale, on peut consulter le contenu de son passe avant d'acheter son forfait. Renseignement pris au guichet d'une station de métro parisienne, tous les ordinateurs ne seraient pas compatibles: «Ça ne marche que si votre ordinateur a moins de cinq ans et qu'il n'est pas sous Linux (système d'exploitation comme Windows ou Mac OS X, NDLR).» Pas davantage avec les tablettes, même munies d'un port USB. Parce que la multiplicité des ordinateurs, systèmes d'exploitation et autres protections des données peut compliquer l'opération, un numéro (non surtaxé) a été mis en place pour venir en aide aux usagers peu versés dans l'informatique: 01 58 77 00 00.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant