Un leader PS du Nord-Pas-de-Calais mis en cause

le
0
La Cour des comptes épingle la gestion de logements miniers par Soginorpa, le premier bailleur de la région Nord-Pas-de-Calais, dirigé par Jean-Pierre Kucheida.

Pour la deuxième fois en quelques mois, la Cour des comptes met en cause la gestion des 62.000 logements miniers par la Soginorpa, premier bailleur de la région Nord, un organisme présidé par Jean-Pierre Kucheida, figure socialiste du du Nord-Pas-de-Calais, la plus importante du Parti socialiste.

La construction de logements pour les familles des salariés des compagnies minières date du XIXe siècle et s'est poursuivie jusqu'en 1965, sous la houlette des Charbonnages de France, qui détenaient alors jusqu'à 115.000 logements. Soginorpa, société anonyme à capitaux 100% publics, est l'héritier de ce patrimoine. Les magistrats de la chambre régionale des comptes ont voulu en savoir plus sur ce mastodonte. Les pages confidentielles consacrées à ce contrôle sont édifiantes. Globalement, la société affiche de piètres performances, n'atteignant qu'«à peine 20% des objectifs fixés ces dernières années», note le rapport. Les travaux de réhabilitation du parc sont à l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant