Un kamikaze abattu par la police turque à Gaziantep, un suspect en fuite

le
0
    ISTANBUL, 10 janvier (Reuters) - La police turque a abattu 
mardi un kamikaze qui tentait de pénétrer à l'intérieur du 
principal commissariat de police de Gaziantep, dans le sud de la 
Turquie, non loin de la frontière syrienne, ont annoncé les 
autorités turques. 
    Le vice-Premier ministre Numan Kurtulmus, qui s'exprimait 
devant la presse au Parlement, a déclaré qu'un deuxième suspect 
avait pris la fuite. Il est traqué par les forces de sécurité, 
a-t-il ajouté. 
    Selon la chaîne de télévision CNN Türk et d'autres médias 
turcs, une fusillade a éclaté devant le bâtiment et des 
ambulances ont été envoyées sur les lieux. 
    Des témoins cités par l'agence de presse Dogan ont rapporté 
qu'un policier avait été blessé dans l'échange de coups de feu.  
    L'attaque avortée contre le commissariat central de 
Gaziantep est la dernière en date d'une série d'attentats commis 
en Turquie depuis plus d'un an. 
    Ces violences ont été attribuées pour l'essentiel aux 
séparatistes kurdes par les autorités turques ou revendiqués par 
eux, mais le groupe Etat islamique (EI) s'est attribué la 
responsabilité de l'attaque commise pendant la nuit du nouvel an 
dans une boîte de nuit d'Istanbul, où un tireur isolé a tué 39 
personnes avant de disparaître. 
 
 (Daren Butler avec Tuvan Gumrukcu et Ece Toksabay à Ankara; 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant