Un juge turc du MTPI détenu en violation de son immunité

le , mis à jour le
0
 (Corrige une dépêche publiée mercredi, bien lire que le juge 
travaille pour le MTPI et non la CPI) 
    AMSTERDAM, 9 novembre (Reuters) - Un magistrat turc du 
Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux (MTPI) sur 
l'ex-Yougoslavie et le Rwanda a été arrêté en Turquie dans le 
cadre de la répression après le coup d'Etat manqué de l'été 
dernier en violation de son immunité diplomatique, a annoncé 
mercredi le président du MTPI. 
    Les autorités d'Ankara ont rejeté toutes les demandes visant 
à rendre visite au juge Aydin Sedaf Akay en détention depuis son 
arrestation le 21 septembre, a précisé le président de l'organe 
onusien, Theodor Meron, devant l'Assemblée générale de l'Onu. 
    "Le Bureau des affaires juridiques de l'Onu a demandé sa 
libération et l'abandon de toutes les poursuites judiciaires 
contre lui", a-t-il précisé. 
    Il s'agirait du premier cas de violation de l'immunité d'un 
magistrat onusien depuis que l'institution existe. 
    Aydin Sedaf Akay, un ancien diplomate, a été chargé de juger 
plusieurs crimes liés à la guerre en ex-Yougoslavie et au 
génocide au Rwanda.  
    Au moment de son arrestation, il devait participer au procès 
en appel d'un politicien rwandais, Augustin Ngirabatware, 
condamné en première instance à 35 ans de prison. Le procès a 
été suspendu. 
 
 (Thomas Escritt, Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant