Un juge égyptien du procès Morsi échappe à un attentat

le
0
    LE CAIRE, 4 novembre (Reuters) - Le juge égyptien Ahmed 
Aboul Fotouh, qui a participé au procès de l'ancien président 
Mohamed Morsi en 2015, a échappé vendredi à un attentat à la 
voiture piégée au Caire, rapporte le ministère de l'Intérieur.  
    Aucune victime n'a été signalée et l'acte, qui s'est produit 
à Nasr City, quartier de l'est du Caire, n'a pas été revendiqué. 
    Ahmed Aboul Fotouh est l'un des trois juges qui ont présidé 
le procès de l'ex-chef de l'Etat, issu des Frères musulmans, qui 
s'est soldé en avril 2015 par sa condamnation à vingt ans de 
prison pour incitation au meurtre lors d'affrontements avec les 
forces de l'ordre qui ont fait dix morts en décembre 2012.  
    Mohamed Morsi a été renversé par l'armée en juillet 2013.  
 
 (Mohamed el Sherif, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français, édité par Gilles Trequesser) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant