Un journaliste marocain détenu pour la diffusion d'une vidéo d'Aqmi

le
0
Le journaliste Ali Anouzla est en détention au Maroc depuis mardi pour avoir publié un lien vers une vidéo de l'organisation terroriste Aqmi, qui menace Mohammed VI.

Journalistes, militants d'ONG internationales ou encore la génération du Printemps arabe, les Marocains se mobilisent pour la libération d'Ali Anouzla, directeur de la version arabophone de Lakome, un site d'informations indépendant. Arrêté mardi, il est poursuivi pour «la diffusion d'une vidéo attribuée à al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), comprenant un appel clair et une incitation directe à commettre des actes terroristes dans le royaume du Maroc», comme l'indique le communiqué publié par le parquet de Rabat.

Placé en garde à vue à la brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca, en charge des affaires terroristes, le journaliste serait autorisé à voir ses avocats vendredi, excepté si sa garde à vue est prolongée de trois jours, comme l'indique la loi antiterrorisme. Ses av...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant