Un journaliste irakien tué à Mossoul, trois reporters français blessés

le
0
 (Actualisé avec Samuel Forey) 
    PARIS-ERBIL, 19 juin (Reuters) - Un journaliste irakien a 
été tué et trois journalistes français blessés, dont deux 
grièvement, lundi par l'explosion d'une mine dans la vieille 
ville de Mossoul, a-t-on appris de sources diplomatiques et 
auprès de France Télévisions. 
    Les journalistes effectuaient un reportage sur la bataille 
de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, qui oppose les troupes 
irakiennes aux djihadistes du groupe Etat islamique (EI), pour 
le magazine "Envoyé Spécial" de France 2, précise France 
Télévisions dans un communiqué. 
    "Le 'fixeur' irakien Bakhtyiar Addad, qui travaillait pour 
plusieurs médias dont France Télévisions a été tué. Les deux 
journalistes Véronique Robert et Stéphane Villeneuve de #5bis 
Productions sont blessés", indique le communiqué. 
    Ils ont été transportés vers l'hôpital d'une base militaire 
américaine dans le nord de l'Irak. Selon les médias kurdes 
locaux, ils seraient soignés sur la base de Qayyara. 
    Selon des sources diplomatiques, Véronique Robert et 
Stéphane Villeneuve sont grièvement blessés. Un troisième, 
Samuel Forey, est moins sérieusement touché. 
    "Je vais bien. Je suis immensément triste pour Bakhtiyar et 
mes confrères. Merci de ne pas me solliciter ces prochains 
jours", a écrit ce dernier sur son compte Twitter. 
    Le ministère français des Affaires étrangères s'est refusé à 
tout commentaire dans l'immédiat. 
 
 (Sophie Louet avec John Irish à Paris, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux