Un journaliste britannique apparaîtrait dans une vidéo de l'EI

le
0

BEYROUTH, 18 septembre (Reuters) - Un homme présenté comme le photo-journaliste britannique John Cantlie apparaît dans une vidéo diffusée sur internet par des sympathisants de l'Etat islamique. Dans cette vidéo d'une durée de près de trois minutes, l'homme identifié comme étant John Cantlie semble en bonne santé et promet de "révéler des faits" dans une série de "programmes", laissant entendre qu'il y aurait de nouvelles diffusions. Les djihadistes sunnites ont décapité ces dernières semaines deux journalistes américains et un humanitaire britannique qu'ils retenaient en otage en Syrie en réaction aux frappes aériennes menées par l'armée américaine sur leurs positions en Irak. "Bon, je sais ce que vous pensez. Vous pensez 'il fait ça parce qu'il est prisonnier. Il a un pistolet braqué sur lui et il est forcé de le faire', c'est ça ?", demande l'homme qui apparaît dans la vidéo, vêtu d'une combinaison orange. "Eh bien, oui, c'est vrai. Je suis prisonnier, je ne peux pas le nier. Mais puisque j'ai été abandonné par mon gouvernement et que mon destin est désormais entre les mains de l'Etat islamique, je n'ai rien à perdre." Dans cette vidéo, intitulée "Tendez l'oreille, messages du détenu britannique John Cantlie", l'homme explique avoir été capturé en novembre 2012 en Syrie. Il dit avoir travaillé pour plusieurs journaux britanniques, dont le Sunday Times, le Sun et le Sunday Telegraph. "Après deux guerres désastreuses et impopulaires en Afghanistan et en Irak, pourquoi notre gouvernement paraît-il si impatient de s'impliquer dans un autre conflit qu'il ne peut pas gagner", demande-t-il. (Alexander Dziadosz, Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant