Un journal pour s'évader

le
0
Un journal pour s'évader
Un journal pour s'évader

Leur journal, c'est un « tigre ». Dans le langage de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy (Yvelines), comprendre « il est trop bien ». « Notre travail a payé. On a fait quelque chose de bien alors qu'on est en prison », dit Hadel*, tout sourire devant les douze pages. « Notre bébé », lâche Hilaire*, calme quinquagénaire.

 

C'est dans une salle aseptisée du bâtiment des années 1980, qu'une quinzaine de détenus lui ont donné naissance. Ils viennent de commencer la confection du numéro 2. Pendant ces quatre mois, Carole, leur pétillante prof de français a réuni ce groupe motivé, âgé de 20 à 66 ans, pour un atelier presse que nous avons aidé et accompagné pas à pas. L'exercice : écrire des articles, témoignant de leur vie en détention, comme ce témoignage de Pat* devenu père pour la première fois durant son incarcération. La culpabilité, l'attente... « C'est un espace de liberté », analyse Denis*, un exemplaire de « l'Echo d'Arcy » en main. Le titre n'a pas été choisi au hasard, écrivent-ils dans leur éditorial : « l'écho, c'est l'information qui circule. Mais c'est aussi ce qui résonne dans la prison »... Ce qu'ils entendent dans les étages qui tourbillonnent le long d'une immense cage bleue s'élançant vers le ciel.

 

Touche positive

 

Hadel vient de « fêter » son vingt et unième anniversaire. 21, c'est aussi en mois le temps passé dans la maison d'arrêt. Avec Mounir* son acolyte, ils ont donné à leurs articles une « touche positive », même quand les galères s'enchaînaient. « Il faut toujours être optimiste, montrer que la prison n'est pas que la violence », insiste ce fan du PSG. Sur le papier, les détenus ont couché un programme sportif à faire en détention, ont concocté « une gamelle presque parfaite » spéciale self-prison. Au menu : brick chèvre-miel, risotto aux champignons, poire chocolatée ! Actualité oblige, ils ont démêlé le vrai du faux sur les élections : un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant