Un jeune sur dix a déjà réalisé une sextape

le
0
Un nombre croissant de jeunes s'adonne aux jeux sexuels sur internet. Fat/shutterstock.com
Un nombre croissant de jeunes s'adonne aux jeux sexuels sur internet. Fat/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les jeunes s'avèrent être particulièrement attirés par les jeux sexuels via webcam, selon l'étude Sexe 2.0 de l'Ifop pour le site CAM4. Ils sont par exemple 25% à envoyer des images d'eux dénudés et 11% à déclarer avoir déjà enregistré une sextape.

Le sexting, cette technique consistant à s'échanger par voie électronique des messages, photos ou vidéos à caractère sexuel, est de plus en plus répandu chez les moins de 25 ans. Ils sont 35% à déjà avoir reçu des photos ou des vidéos d'autrui nu ou dénudé et 25% à en avoir envoyé. Quant au phénomène des sextapes, il ne touche visiblement pas uniquement les starlettes puisque 11% des jeunes déclarent avoir déjà filmé leurs ébats amoureux. Cela reste d'ailleurs un fantasme appartenant au domaine du réalisable pour quatre jeunes sur dix.

La disposition des Français à faire l'amour virtuellement via une webcam est de plus en plus forte selon cette enquête. Ainsi, 22% des Français interrogés pourraient se livrer à une telle expérience, même si dans les faits ils ne sont que 8% à être passés à l'acte. Chez les moins de 25 ans, cette proportion a presque doublé en quatre ans, passant de 9% en 2009 à 16% en 2013.

La tendance est la même via les messageries instantanées depuis lesquels 17% des jeunes se sont déjà livrés à des jeux sexuels. Le téléphone est moins prisé pour ce type d'activité, puisqu'ils ne sont que 3% à avouer avoir déjà fait l'amour virtuellement à l'aide de la webcam d'un téléphone portable.

L'observation de spectacles érotiques en direct sur le Web est devenue quant à elle une pratique de plus en plus répandue puisque 22% des jeunes interrogées avouent s'y adonner. Ils sont même 18% à avoir déjà dialogué avec les protagonistes de ces shows. Cette pratique concerne davantage les hommes (29% des moins de 25 ans) que les femmes (11%).

Il ressort également de cette étude que les homosexuels seraient les plus gros utilisateurs de sexcams puisqu'ils sont 45% à déclarer avoir déjà visionné un show sexuel devant sa webcam (contre 12% des hétéros), 43% ont déjà réalisé des jeux sexuels via la webcam d'un ordinateur (8% chez les hétéros) et 16% via la caméra d'un téléphone portable (contre 2%).

Cette étude de l'Ifop pour le site de sexcam CAM4 a été réalisée du 27 février au 1er mars 2013 sur internet, auprès d'un échantillon de 1.113 personnes âgées de 18 à 69 ans, extrait d'un échantillon national représentatif de 1.200 personnes âgées de 18 ans et plus.

db/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant