Un jeune sur cinq souffre de solitude

le
0
Près d'un jeune âgé de 18 à 35 ans s'est déjà senti isolé, selon un sondage de la Société de Saint-Vincent-de-Paul publié ce mardi par le journal La Croix .

La solitude n'a pas d'âge. Au-delà des chiffres sur le délaissement des personnes âgées, une enquête sur les 18-35 ans de la Société de Saint-Vincent de Paul, réalisée avec Mediaprism, dévoile que l'isolement peut aussi avoir des traits juvéniles. L'association, qui a décroché la grande cause nationale en 2011, vient de lancer sa nouvelle campagne nationale de lutte contre la solitude.

Près d'un jeune sur deux (45%) a déjà ressenti la solitude, ne serait-ce qu'occasionnellement, selon ce sondage sorti aujourd'hui dans La Croix . Posture romantique post-adolescente ou véritable sentiment de retranchement? Quatre jeunes sur dix confessent subir la solitude et plutôt que la rechercher.

Outre un comportement solitaire, les 18-35 ans donnent trois grandes raisons majeures à la naissance de cette sensation: le manque d'argent (35%), les difficultés relationnelles avec autrui (31%) et le manque de temps (27%). En première ligne, les femmes (58%) et les Franciliens (29%) s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant