Un jeune noir tué par un policier blanc à Saint-Louis

le
0

SAINT-LOUIS, Missouri, 9 octobre (Reuters) - Un adolescent noir a été tué par un policier blanc qui n'était pas en service, mercredi à Saint-Louis, ce qui a donné lieu à des manifestations, deux mois après des événements similaires dans la ville voisine de Ferguson, rapporte la police américaine. Le jeune homme de 18 ans a pris la fuite lorsque l'agent, qui travaillait à ce moment-là pour une compagnie de sécurité privée, l'a abordé. Il a ensuite ouvert le feu à trois reprises en direction du policier avant d'être touché, a expliqué le chef de la police locale, précisant qu'une arme avait été retrouvée sur les lieux de la fusillade. L'agent, qui portait son uniforme de la police, a quant à lui tiré 17 coups de feu, a-t-il ajouté. Deux cents personnes se sont ensuite rassemblées sur les lieux de la fusillade, dans le quartier de Shaw, qui se trouve à 18 km au sud de Ferguson, où Michael Brown, lui aussi âgé de 18 ans, est tombé le 9 août sous les balles d'un policier blanc. Sa mort a été suivie de manifestations parfois violentes qui ont duré plusieurs semaines. Mercredi, les manifestants, dont certains venaient de Ferguson, s'en sont pris à des voitures de police, mais aucun n'a été arrêté. Teyonna Myers, une jeune femme de 23 ans qui s'est présentée comme une cousine du jeune homme, a affirmé à la presse locale qu'il n'était pas armé et que la police avait pris le sandwich qu'il avait à la main pour un pistolet. (Kenny Bahr, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant