Un jeune hacker condamné à six mois ferme sous bracelet électronique

le
0
VIDÉO - Dylan, 20 ans, avait créé des applications Android vérolés envoyant automatiquement des SMS surtaxés. 17.000 téléphones auraient été touchés.

Il avait créé le code malveillant en une heure. Ce geste lui coûte un an d'emprisonnement, dont six mois ferme à purger sous bracelet électronique. Dylan, 20 ans, a été condamné par le tribunal correctionnel d'Amiens pour avoir confectionné des applications Android vérolées ayant affecté au moins 17.000 smartphones, pour un préjudice estimé à 500.000¤.

Le jeune homme, qui fait de la programmation depuis l'âge de 9 ans, dit avoir eu l'idée de cette arnaque un soir d'octobre 2011, alors qu'il regardait la télévision. Le processus était simple. Le hacker s'est penché sur les plateformes illégales de téléchargement d'applications pour téléphones Android. Il a sélectionné les plus populaires, et instillé à l'intérieur un code qui envoyait automatiquement 30 SMS surtaxés à 4,50 euros. En retour, le télép...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant