Un jeudi 23 juillet sur le marché des transferts

le
0
Un jeudi 23 juillet sur le marché des transferts
Un jeudi 23 juillet sur le marché des transferts

Ça bouge en Italie et en Allemagne. La Juventus fait encore parler d'elle. Pour une arrivée symbolique d'abord, celle de Neto en doublure de Buffon. Mais aussi pour un gros départ en Allemagne. Le Bayern a réussi à convaincre Arturo Vidal à l'aide d'un gros chèque. Et Thiago Motta souhaite toujours quitter le PSG.

Le gros coup du jour : Vidal déserte pour le Bayern

La Juventus a perdu Pirlo, Tévez et maintenant Vidal. Trois des artisans de sa magnifique saison 2014/2015. On comprend mieux maintenant pourquoi ils cherchaient et cherchent toujours à conserver Pogba à tout prix. Le Chilien part pour 37 millions d'euros en Bavière selon la presse allemande. "Il ne manque plus que la visite médicale et la signature du contrat. Et si tout se déroule normalement, Vidal pourra débuter la semaine prochaine", a poursuivi un Karl-Heinz Rummenigge tout souriant.

Le moyen coup du jour : un ours chez les loups

Deuxième maligne recrue en deux jours pour Wolfsburg. Carlos Ascues, la montagne défensive du Pérou, signe pour les trois années à venir. Il a fait grosse impression pendant la Copa América et, à 23 ans, sa marge de progression, donc marchande, est encore immense. C'est un pari qui se tient et il y a des chances pour qu'il se fasse rapidement au jeu allemand au vu de son gabarit et de sa rage de vaincre. C'est marqué sur sa gueule.

OFICIAL Carlos Ascues fue presentado como flamante refuerzo del @VfL_Wolfsburghttp://t.co/OsmXwXZwdX pic.twitter.com/2ljqinIbIz

— El Comercio (@elcomercio) 23 Juillet 2015

La bonne affaire : l'après-Buffon est là


Norberto Murara Neto

La Vieille Dame vient d'embrigader Neto, l'ancien portier de la Fiorentina, et ce, pour les quatre années à venir. Pour le moment, il va sans aucun doute couper les citrons de Buffon, comme l'a fait Storari avant lui avant de partir pour Cagliari. Mais la carrière du bellâtre n'est pas infinie : Neto peut donc espérer qu'à 37 ans, Gigi s'en aille un jour ou l'autre. Et ça, ça doit trotter…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant